Raid multisport

Championnat de France Militaire de Raid

Le Championnat de France Militaire (CFM) de Raid a été organisé par la Base Aérienne 721 de Rochefort du 6 au 7 juin 2012.
L’équipe des Ecoles Militaires de Bourges (EMB) était composée de 2 membres de la SNCPM ; Samuel LAURET et Laurent BARNAUD, puis de Francis CORNU et Sophie RICHET.

Une multitude d’épreuves
Un raideur est un sportif polyvalent. Bien sûr, il faut une solide base d’endurance à pied, mais aussi à vélo, et de bon repère en topographie.
A Rochefort, le CFM de raid se décomposait en quatre étapes :

  • Prologue : via ferrata, course d’orientation (CO)
  • 1ère étape : run & bike, parcour d’obstacles, kayak, VTT, CO
  • 2ème étape : CO de nuit
  • 3ème étape : kayak, trail, tir, rappel

    Ne rien lâcher
    Les 17 équipes présentes sont toutes issues des phases de qualifications de chaque armée.
    Le niveau est relevé. La moindre erreur de topographie peut couter cher. C’est pourquoi, à l’issue du prologue, les EMB pointent à la 9ème place.
    Piqué au vif, l’équipe décide de mettre les bouchées doubles. Chaque minute est comptée, mais surtout il faut gérer au plus juste la fatigue de notre fille. Pour preuve, en VTT, Francis est en tête, avec dans sa roue, Samuel tractant Sophie en tandem à plus de 30km/h. Le tempo est donné et les EMB sont 6ème à la fin de la 1ère étape, puis 4ème après la CO de nuit.
    A cet instant, nous avons 5h30 d’effort dans les jambes. La fatigue se fait plus intense et les 4h de sommeil sont peu réparatrices.

    7h35’ d’effort
    Pour la 3ème étape, nous partons avec 25’ de retard.
    Après une mise en jambes sous forme de kayak de mer, il faut enchainer un trail de 18,1km topo. La concentration est de mise pour ne pas rater la navigation et trouver le chemin le plus adapté à notre état de fatigue. C’est à la pointe de la forêt des Saumonnards (Nord-Est de l’île d’Oléron) que nous apprenons notre deuxième place. Cette bonne nouvelle nous redonne du baume au cœur. Mais il reste 8km à parcourir sur la plage. Samuel pousse Sophie régulièrement et à la surprise générale, nous remontons les 1er.
    Il reste 2 balises avant le tir et le rappel. Il faut faire un choix tactique majeur. Soit on continu sur la plage, soit on prend un chemin entre les dunes. Nous choisissons le chemin plus direct. Nos concurrents prennent la plage.
    Cela fait 4km que Sophie est dans le rouge et les premières crampes aux mollets apparaissent.
    A notre arrivée sur le fort, nous constatons que notre choix tactique n’était pas le bon. L’équipe des marins de Toulon franchit la ligne d’arrivée. Même si les EMB remportent la 3ème étape, cela n’est pas suffisant pour décrocher le titre et 15’ nous sépare des 1er.

    Maintenant place à la récupération …

Laurent Barnaud, Francis Cornu, Sophie Richet et Samuel Lauret